Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: les hostiles (2014) Dim 29 Déc - 23:24

❝ The Badass ❞


Les Hostiles sont différents de tous, ils sont méchants, machiavéliques, méticuleux, dangereux et effrayants, mais aussi atteint d'une folie pure et presque même inhumains. Sauf qu'heureusement, ils sont peu nombreux. Ils étaient pour certains des scientifiques, volant en hélicoptère au-dessus du Pacifique à la recherche de traces du vol 603, d'une épave d'avion, de possibles survivants ou même d'une soit-disant île... Et puis voilà, au milieu de la forêt, dans des ruines peu fréquentées, l'appareil s'est écrasé. Aucun rescapés de l'hélico, sauf quelques blessés, mais ce ne sont pas des blessés comme les autres. De réels fous de meurtres. Ils sont rejoints par d'autres habitants de l'île, puis des rescapés assez tordus pour se mêler à eux ; ils s'installent et quasiment invisibles au reste des habitants de l'île, ils sont prêts à semer la terreur et assouvir toutes leurs soifs...

générique intrigue hostiles icii.
LIBRE PRIS

Karl O' Ryan
Feat Jude Law
Coban V. Callaway
Feat Alexander Skarsgård {alias Eric dans TB}
Hardy S. Hockinns
Feat Andy Serkis {alias Gollum/Smeagol of LOTR}
Fenner O. VanDuncan
Feat Heath Ledger {alias The Joker de TDK}
Azazel N. VanDuncan
Feat Marilyn Manson
Zomby-Emerson D. Nestwood
Feat Rick Genest {alias Zombie Boy}
Lysander K. Vaughn
Feat Joseph Morgan {alias Klaus dans TVD}
Olympe T. Calypso
Feat Naomie Harris {alias Tia Dalma de POTC}
Tennessee S. Romanova
Feat Amy Lee {alias Evanescence}
London N. VanDuncan
Feat Helena Bonham Carter (alias Bellatrix de HP)
Minnesota H. Blackwell
Feat Katie Mcgrath {alias Morgana de Merlin}
Jersey-Michigan C. Blackwell
Feat Isabelle Fuhrman {alias Esther / Clove d'Hunger Games}


Mise-à-jour le 28.12.13 By Israchou
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Lun 30 Déc - 20:00

❝Karl O' Ryan-Jakarta❞ Feat Jude Law ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Karlo ✕ a déjà 28 piges ✕ était sans emploi✕ sur l'île, se dit craquant, impulsif, aliéné ✕ aime  par-dessus tout la vue du sang, effrayer les gens, séduire les femmes et manger des noix de coco✕ personne ne le sait, mais il a tué ses parents par vengeance, allant jusqu’à suivre sa sœur dans l’avion pour la tuer à son tour ✕ agit ainsi principalement car :  c’est un homme sans cœur, prêt à tuer sa propre famille par vengeance.



© shiya


Mon passé avant de prendre l'avion : Karl O'Ryan grandit dans une petite banlieue proche de New York. Une vie de misère, ses parents ne gagnaient rien et travaillaient énormément. Toute son enfance, il la passa à traîner avec ses amis dans les rues, à fumer et à boire dès qu'il eut l'âge de tenir une cigarette et de porter une bouteille d'alcool à sa bouche. Vers l'âge de 13 ans, ses parents perdirent complètement le contrôle sur lui et décidèrent de l'envoyer dans un orphelinat strict afin de le remettre sur le droit chemin... Ce fut le début d'un vrai calvaire pour Karl. Lui qui n'avait jamais connu limites et règles, fut surpris de voir la complexité d'un monde qu'il ne soupçonnait même pas. Dès son arrivée, on lui posa des règles qu'il refusa et rejeta. Alors, on l'enferma dans une pièce vide, froide, dans le noir, sans eau et sans nourriture pendant deux jours. Il tenta de se rebeller, de s'enfuir, mais il se faisait toujours rattraper et enfermer dans cette pièce. Il n'accepta jamais les règles et c'est dans cette pièce qu'il passa la majorité de son adolescence. Cet orphelinat n'était pas contrôlé par les services sociaux et ici, rien n'interdisait aux professeurs de frapper leurs élèves, de les malmener et de les traumatiser. Et c'est dans cette pièce que se monta un terrible plan dans sa tête. Il se vengerait de ceux qui l’avaient enfermé ici : ses parents. On le libéra à l'âge de sa majorité : 21 ans. Karl n'était dès lors plus lui-même. Ses longues années d'enfermement avait fait de lui un vrai fou, un malade mental. Dès sa sortie, il chercha une trace de ses parents et découvrit, qu'en plus de l'avoir oublié, ils avaient conçus une petite sœur, Lucile. Karl les retrouva et les tua tous les deux, laissant la vie sauve à sa jeune sœur. Mais il a fait une promesse à ses parents avant de les tuer : il retrouverait sa sœur et la torturerait jusqu'à ce que mort s'ensuive. Dès lors, sa vie est un perpétuel jeu. Tuer est un jeu. L'amour est un jeu. Faire souffrir est un jeu. Tout ce qui peut s'offrir sous sa main est considéré comme un jeu. Il passe ses journées et ses soirées à boire, fumer, jouer et à tuer, sans respect pour les autres, ni pour les règles dont il a une sainte horreur...
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Karl a voulu honorer une vieille promesse qu'il avait faite à ses parents avant de les tuer. Celle de torturer et de tuer sa jeune sœur, considérée comme un monstre, puisque ses parents avaient été capables de l'aimer, comparé à lui. Sa jeune sœur était envoyée chez un oncle, à Tokyo, il l'apprit et prit donc ce vol dans le but d'exécuter cette promesse.
Vie après le crash : Le crash l'a surpris, mais sitôt l'étonnement passé, il se met en quête de sa jeune sœur. Son objectif ne change pas malgré la tournure des événements, et la haine envers ses parents est toujours présente. Hors, le destin en a décidé autrement. La nature a décidé de l'épargner des griffes de Karl. En effet, elle est décédée dans le crash et Karl a juste retrouvé son corps qu'il a jeté dans la mer. Peu de temps après le crash, il fit la rencontre de Azazel, Fenner et London, des personnes venus en hélicoptère et faisant partie d'un groupe : les hostiles. Karl intègre vite ce groupe et se met à faire comme eux : terrifier les rescapés. Karl ne porte pas de masque ou ne se maquille pas, comparé à ses autres camarades Fenner et Azazel. Non, il veut qu'on le reconnaisse, qu'on voit son vrai visage ... « Le diable ne se cache pas, et je suis le diable » se plait-il souvent à dire ... Et puis, c'est autant plus amusant de tuer lorsque la personne ne s'attend pas et n'a pas peur de lui ... Hors, qui se douterait que derrière son visage d'ange se cache un véritable malade mental ? C'est là son principal atout : il est si mignon et attirant qu'il en est d'autant plus dangereux ... Enfin, il va vite trouver un nouveau terrain de jeu : l'île. Effrayer les rescapés, les terrifier et les tuer devient dès lors son plus grand amusement ... Mais l’île lui apporta également une nouvelle famille dans la personne de Mississipi, femme dominatrice et énigmatique, qui le pris sous son aile et lui réapprit ce que cela fait, d’avoir une famille. Avec elle arriva également deux sœurs adoptives : Israël et Sydney. Karl se demande parfois s’il pourrait les tuer, un jour, si elles venaient à ne plus être dans ses faveurs … Il n’a toujours pas trouvé la réponse.

« JE NE PRETENDS PAS ETRE MEILLEUR QUE TOI ... JE LE SUIS. »

Relashionship’ :
Love : Karl s'est toujours fait un plaisir de profiter des femmes. Souvent, il les séduit, elles ne résistent jamais bien longtemps à son charme. Il n'a pas besoin d'abuser d'elles, elles se jettent littéralement dans ses bras. Puis, il les tue ou les viole.
Family :  Sur l’île, il a été en quelque sorte « adopté » par la belle et cruelle Mississippi {Tilda Swinton}. Aussi se retrouve-t-il maintenant avec deux sœurs adoptives : Israël {Chloé Moretz} et Sydney {Lady Gaga}. S’il apprécie et protège énormément la première, il ne sait comment agir avec la seconde. Il considère également Tennessee {Amy Lee} comme sa sœur de cœur. Aussi son fils, Fenrir {Brandon ou Mason Joan Hart} est un neveu pour lui, et il compte bien lui apprendre tout ce qu’il est utile de savoir sur cette île.
Friends :  Etrangement, Karl a réussi à se trouver des amis sur cette île. A commencer par Olympe {Naomie Harris}, qui vit sur l’île depuis tellement longtemps qu’elle en connait le moindre recoin, acceptant de l’accompagner et l’aider dans ses expéditions pour tuer les rescapés, lui indiquant les chemins les plus courts et les moins visibles. De la même façon, le jeune hostile s’est lié d’amitié avec Azazel {Marilyn Manson}, avec qui il se lance des défis. C’est à celui qui tuera le plus de personnes en un temps donné, par exemple … Enfin, Hardy {Le Gollum} est un ami très cher, qui comme lui ne respecte aucune règle et n’a aucune limite. Ensemble, ils sont très redoutés.
Ex : N’ayant jamais eu de relations sérieuses avec quelqu’un, et ses conquêtes ayant tendance à finir enterrées, il ne peut se vanter d’avoir eu de nombreuses ex.
Hate : Bien qu’elle soit désormais sa sœur adoptive, Karl trouve Sydney trop arrogante et trop louche. Il n’aime pas la voir roder ainsi autour de lui et se demande toujours ce qui la passe par la tête. Il l’évite donc autant que possible. Sinon, Karl en veut beaucoup à Fenner {Heath Ledger} d’avoir un jour essayer de tuer sa petite Israël, ne sachant pas qu’elle appartenait au groupe des hostiles. Il ne cesse de lui rappeler cette erreur et ne peut s’empêcher de se rapprocher d’Israël lorsqu’il est dans les parages.
Other : Coban {Alexander Skarsgard} est arrivé il y a peu de temps dans le groupe hostilien, et Karl essaye donc de l’aider à s’intégrer, mais il semblerait qu’il soit trop envahissant au gout du jeune homme.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Lun 30 Déc - 20:43

❝Coban V. Callaway ❞ Feat Alexander Skarsgård ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Coban ✕ a déjà 27 piges ✕ était terroriste ✕ sur l'île, se dit imprévisible, jaloux, courageux ✕ aime  par-dessus tout plaisanter, tuer des gens et être seul✕ personne ne le sait, mais il a changé plusieurs fois d’identité suite à son coma ✕ agit ainsi principalement car :  c’est dans sa nature, il aime faire le mal et le fait bien.



© Shiya


Mon passé avant de prendre l'avion : Le passé de Coban lui est totalement inconnu. Il a perdu la mémoire lors en 1996, suite à un accident de voiture qui l'a totalement plongé dans le coma. Il en est sorti deux longues années plus tard. Entre temps, personne ne l'avait cherché, aucun ami, aucune famille ne s'était présentée à son chevet. Coban n'était personne, il ne connaissait pas son prénom et décida de ne pas le rechercher. A quoi bon rechercher son identité ? Pour découvrir qu'il n'était en réalité qu'une personne sans intérêt, sans famille ni amis ? Non, il décida que tout devait changer et qu'il devait dès lors, trouver un sens à sa vie, se faire une personnalité et tout reprendre à zéro. On allait entendre parler de lui, c'était certains. Dès lors, il se créa plusieurs identités. Dans un pays, il était Marco, un policier, dans un autre, c'était Juan, un barman, dans un autre, c'était Frédéric, un banquier. Mais ce fut en Irak qu'il trouva son compte. Il devint un terroriste et s'engagea dans une troupe. Il put commanditer plusieurs attaques terroristes, notamment des explosions de centrales nucléaires ou de sorties de métro. Très vite, il prit gout à tout ça. User de son pouvoir, de la mort de personnes pour arriver à ses fins. Coban fut cependant très vite identifié par la CIA et il dut prendre fuite lors d'un de ses voyages en Amérique. Il décida de partir pour Tokyo, un pays où il n'aurait aucun mal à se faire oublier, le temps que les choses se calment du moins...
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Repéré par la CIA, il a du prendre la fuite à bord du vol.
Vie après le crash : Coban a rejoint depuis quelques temps le groupe des hostiles. Ils sont aussi diaboliques que lui. Mais Coban préfère encore œuvrer en solo et a du mal à sortir avec eux, lors de leurs virées nocturnes. Sur l'île, il a déjà tué ou torturé. Il ne peut se résoudre cependant à toucher aux femmes et aux enfants car pour eux, ce sont des âmes innocentes, ce qui entraine parfois des disputes avec les autres hostiles, parfois réfractaires à ce genre d’état d’âme. D’autant plus que, comme certains s’obstinent à le lui répéter, dans un attentat, femmes et enfants sont également touchés. Mais il reste campé sur ses positions, quoi que peuvent dire ou penser les autres.

« SUR 10 PERSONNES QUI PARLENT DE NOUS, 9 DISENT DU MAL ET SOUVENT LA SEULE PERSONNE QUI DIT DU BIEN LE DIT MAL. »

Relashionship’ :
Love : Coban a peur de l’amour, oui, peur d’aimer quelqu’un qui l’abandonnera plus tard, comme l’ont fait sa famille et ses amis lors de son accident. Depuis, il refuse de se laisser aller à ce sentiment.
Family :  Plus aucune famille autre que les hostiles, Coban est un homme libéré de toutes contraintes.
Friends :  Depuis son arrivée au sein du groupe, Coban passe beaucoup de temps avec Fenner {Heath Ledger}, et on pourrait même penser à un commencement d’amitié. De même, la discussion est facile avec Hardy {Le Gollum}, que Coban charrie amicalement sur son physique atypique, sans que cela ne vexe ou n’énerve l’ainé des hostiles.
Ex : Coban n’a aucun souvenir d’avoir un jour eu une petite amie à classer dans ce groupe.
Hate : Coban ne supporte pas Karl {Jude Law}, tellement envahissant. Certes, il ne cherche qu’à essayer de l’intégrer au groupe, mais toutes ses questions sur son passé ou ses excursion en solo l’insupportent. De la même façon, les colères et les caprices de la jeune Jersey {Isabelle Fuhrman} lui tape sur les nerfs, et il aimerait bien lui faire passer le gout de ces manies d’enfant gâtée.
Other : Curieuse et avide d’apprendre, la jeune Israël {Chloé Moretz} est toujours dans ses pattes pour lui poser des questions. C’est d’abord gratifiant, de constater que quelqu’un le trouve assez compétent pour l’aider, puis cela devient fatiguant, d’avoir toujours une gamine avec soi …


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Lun 30 Déc - 22:18

❝Hardy S. Hockins ❞ Feat Andy Serkis {alias Gollum/Smeagol} ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Hardy ✕ a déjà presque 70 piges ✕ était chercheur ✕ sur l'île, se dit craintif, impulsif, frénétique ✕ aime  par-dessus tout parler par énigmes, apprendre aux petits jeunes et observer la lune✕ personne ne le sait, mais il sait parfaitement ce qu’il va se passer sur l’île ces prochains mois, mais n’en dira rien ✕ agit ainsi principalement car :  c’est un homme froid au cœur impitoyable.



© TI  


Mon passé avant de prendre l'avion : Hardy Smeagol est né au début des années 40 dans un quartier pauvre de Manhattan. Ses parents ont très peu de moyen et son père les abandonne, lui et sa mère, pour aller combattre dans l’armée à l’étranger. Hardy garde très peu de souvenir de lui, et il grandit simplement avec sa mère. N’ayant pas de grand moyen pour lui payer des études, le jeune garçon qui avait toujours rêver de devenir chercheur, tombe sur la chance de sa vie : une petite annone dans une des dernières pages du New York Times recrute des jeunes chercheurs. Sans hésiter, Hardy cherche à en savoir plus et, pas plus intelligent que ça, il est facilement accepté à la « mission ». Il apprend alors l’existence d’un projet secret, le « Projet Aquarius » dans lequel il s’embarque. Il est envoyé avec six autres personnes en mission top-secrète en pleins milieux du Pacifique, là où des soit-distantes fréquences suspectes donnent à être explorées ...
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Il n’a pas prit le vol pour Tokyo, il était là bien avant ça, au début des années 60, venant avec ses co-équipiers faire des expériences sur l’île.
Vie après le crash : Après de longs jours de voyage en paquebot, le petit groupe, appelé « unité 59 » pose pour la première fois un pied sur l’île. Pendant plusieurs mois, Hardy participe au projet, faisant plus de construction que de recherche. Ils explorent l’île et y construisent une trappe, un local sous-terrain dans lequel débute finalement des premières connexions-radios et les premières recherches. Mais le projet fait vite un fiasco et toutes les connexions avec le continent sont coupées. L’unité 59 se retrouve à agir seule, réalisant tests et prélèvements sur l’île, exploitant minerais, roches et gaz, tout est bon aux yeux d’Hardy pour réussir leur mission. Mais les jours passent et ils n’obtiennent toujours pas de nouvelles de leurs supérieurs. Isolés du reste du monde, sans moyens de partir, les septs chercheurs deviennent peu à peu fous, et avec la terre dans laquelle ils creusent et dans laquelle ils prélèvent chaque jour, ils commencent à trouver des éléments suspects. Ils s’enthousiasment pour des découvertes soit-disant miraculeuses. Leurs expériences deviennent douteuses, farfelues et sans vraiment de sens. Sombrant finalement, ils commettent l’irréparable et produisent une explosion de leur station d’explorations, réduisant en miette leur laboratoire et toutes leurs recherches. Seuls deux d’entre eux survivent, se disputant sans cesse à trouver le pourquoi de cette explosion, qui reste inexpliquée. Lors d’un conflit, Hardy met fin aux jours de son dernier co-équipier et se retrouve donc seul, dans un état de démence, presqu’inhumain, à errer chaque jour ici et là dans l’île et ses profondeurs… Il a cette phrase qu’il répète sans cesse, effrayant tous les habitants récents de l’île, et paraissant si sérieuse et si vraie : « Partons, fuyons, l’île nous tuera, elle nous tuera tous » Sait-il alors quelque chose sur l’île que nous tous ignorons ? Il a en tout cas un poison chimique capable de faire perdre la tête temporairement à quiconque le prend. De quoi rallier de nombreux innocent à leur camp ; une nouvelle arme pour les Hostiles ? Il a prédit la naissance de deux bébés, celui du bien et celui du mal : « J'ai eu une vision mes amis... Bientôt vont naitre deux êtres. Ils auront une grande importance pour notre monde, l'un nous sera envoyé par Satan pour nous guider et conduire chacun de nos actes, l'autre sera notre pire ennemi, il voudra notre défaite et notre perte ! » …

« FROIDS SONT LES GENS, LES EAUX ET LES CŒURS ; FROIDS SONT LES VOYAGEURS LOIN DE LEUR DEMEURE. »

Relashionship’ :
Love : Hardy est un garçon naïf, sans cœur, sans raison, sans âge, et il a presque perdu toute humanité. Comment pourrait-il aimer alors que son cœur ne sait ce que c’est ?
Family :  Ces quinze dernières années ont été moins solitaires pour Hardy. Depuis l’arrivée d’Olympe {Naomie Harris}, une fillette de 10 arrivée à la nage dans les bras de son père, il réapprend à se souvenir des humains et découvre un incroyable sentiment : celui d’avoir l’impression de servir à quelqu’un. Il veille sur elle, comme il le peut, ne sachant si ce qu’il fait est bien ou mal. Heureusement que la jeune femme croit que son père est mort de fatigue, et non par les mains amusées d’Hardy.
Friends :  Au sein des hostiles, il se sent globalement mieux accueilli par les femmes, comme London {Helena Bonham Carte} qui est douce avec lui. Mais il s’entend également bien avec Karl {Jude Law}, avec qui il forme un duo très redouté, et Coban {Alexander Skarsgård}, un jeune récemment arrivé et qui blague avec lui sur son physique.
Ex : Comment pourrait-il avoir des ex en n’ayant vu personne depuis des années ?
Hate : Hardy n’aime pas particulièrement les hommes du clan, Fenner {Heath Ledger}, Azazel {Marilyn Manson} … qui se montre froids et méchants avec lui. Il voudrait bien les égorger dans leur sommeil pour qu’ils soient moins sûrs d’eux. Mais l’île a encore besoin des hostiles, aussi ne peut-il pas la priver de ses petits soldats … Hardy voit d’un très mauvais œil les rescapés du vol 603, qui sont là depuis plus d’un an maintenant. Ils lui font peur, alors il ne les approche pas trop, mais il n’hésite pas à mordre pour se défendre si l’un s’approche trop près de lui.
Other : Tennessee {Amy Lee} refuse de croire que son fils, Fenrir {Brandon ou Mason Joan Hart} est l’enfant du Bien, celui qui les conduira à leur perte. Lui en est persuadé, et attend juste de voir jusqu’où elle ira pour protéger son « louveteau ». Mais, si besoin, il n’hésitera pas un seul instant à l’éliminer …


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Lun 30 Déc - 23:13

❝Fenner O. VanDuncan ❞ Feat Heath Ledger (alias The Joker) ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Fen’ ✕ a déjà 31 piges ✕ était pilote d’hélicoptère✕ sur l'île, se dit machiavélique, hystérique, inconscient ✕ aime  par-dessus tout effrayer les habitants de l’île, son rire et les nuages✕ personne ne le sait, mais il est plus ennuyé par la perte de son hélico que par la mort des scientifiques ✕ agit ainsi principalement car :  il n’hésite pas à se faire passer pour un rescapés pour ensuite pouvoir les tuer les uns avec les autres.



© Bardadoll


Mon passé avant de prendre l'avion : Fenner Oxford naquît un hiver de 1978 dans la ville de New York. Il grandit dans une famille nombreuse de sept garçons. Le plus jeune, sa mère n’eut aucune patience pour lui et son père le frappait, abusant même parfois de lui. A l’âge de 13 ans, Fenner fuit le domicile familial. Recueilli par un vieil homme surnommé Lord James, un brigand des rues depuis de nombreuses années, il devint son protégé et apprit vite tous les tours d’un véritable petit bandit. Le groupe s’agrandit de nombres de fripouilles. Mais un soir, lors d’une bagarre, Lord James mourut, tué par un des jeunes apprentis. Fenner, furieux, abat le garçon sur le coup ; il venait perdu l’être de plus cher dans sa vie, son mentor, son deuxième père. Dans cette haine qui le tint, il rentra soudainement chez ses vrais parents. A peine entré, il assassina son vieux père, sa vieille mère et deux de ses frères présents. Il eut l’impression d’avoir sa vengeance, mais ce n’était que le début. Du haut de ses 18 ans, il prit la tête du groupe de brigands. Un an plus tard, il croisa par hasard une belle jeune femme, London, qu’il prit sous son aile comme Lord l’avait fait avec lui. Il eut un amour diabolique pour elle et refusa que n’importe qui lui fasse du mal. Il en quitta sa bande, et en couple, mariés, ils furent les quatre-cent coups ensemble, parcourant tout l’Amérique. Installés en montagne dans un hangar, dont Fenner y pilota des hélicoptères dans ce coin perdu, ils manipulèrent les voyageurs passants et les tuèrent dans la forêt pour le plus grand plaisir du grand VanDucan. Un jour, il convainc une bande de scientifiques de lui faire confiance, en leur proposant ses service de pilotes. Et ainsi, il s’envola rapidement avec eux et sa femme London, pour une excursion dans le Pacifique, afin de retrouver les passagers du vol 603, à la recherche d’une certaine île.
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Il n’a pas pris le vol, il a été le pilote d’un hélicoptère qui conduisait un petit groupe à la découverte de l’île. Il y eut un orage et l’appareil perdu toutes commandes. Dans un grand rire, tenant la main de sa femme, il vécu et admira le crash sur son siège d'hélico, plutôt amusé bizarrement.
Vie après le crash : Fenner a très mauvais caractère depuis le crash, son hélicoptère est cassé et malgré les deux morts parmi les scientifiques, il s’en fiche, il n’en a que pour son hélicoptère. Fenner a été blessé dans l’accident, mais London l’a soigné. Pour les autres blessés de l’équipage, ils ont été victimes de sa mauvaise humeur, Fenner ne supportait pas de les entendre gémir et se plaindre, et il se débarrassa donc d’eux en les enterrant vivants dans les ruines. Le dangereux couple ne va pas rester longtemps seul, il va vite rencontrer le campement et tourner autour des rescapés, tels des rapaces. Ils ne se montrent jamais, Fenner a peur qu’on lui vole sa London. Enfin, il va vite trouver un nouveau jeu, effrayer les survivants de l'île, leur faire du mal quand ils s’aventurent seuls dans un endroit et animer chez eux le supplice, pour son plus grand plaisir. Sa femme a eu la brillante idée de le maquiller un drôle de masque sur le visage pour rendre leurs apparitions et leurs interventions plus folles encore.

« DANS LEURS DERNIERS MOMENTS LA PLUPART DES GENS REVELENT QUI ILS SONT REELLEMENT. »

Relashionship’ :
Love : London {Helena Bonham Carter} est sa femme depuis 8 ans maintenant. Fenner lui fait totalement confiance, il fait qu’elle lui obéit au doigt et à l’œil, et qu’elle a aussi soif de vengeance et de jeux que lui. Il la garde à ses côtés, possessif, lui cri dessus et la domine, mais c’est sa manière à lui de lui montrer son amour.
Family :  Azazel {Marilyn Manson} est son petit frère, mais aussi un peu son esclave. Il sait qu’Azazel l’a toujours suivit et fait tout ce qu’il lui disait de faire lorsqu’il était dans la bande de James. Mais Azazel pris très mal le fait que Fenner s’en aille avec London, sans lui. Fenner ignorait qu’Azazel s’était caché dans l’hélicoptère, mais il n’est pas mécontent qu’il soit lui aussi sur l’île, cela rend les choses bien plus intéressantes.
Friends :  Fenner passe beaucoup de temps avec Coban {Alexander Skarsgård}, cela pourrait s’apparenter à un début d’amitié.
Ex : Il n’a jamais eu de relations amoureuses avant London.
Hate : Fenner n’aime pas vraiment la présence d’Olympe, qui semble vouloir jouer un petit jeu avec lui. Il pourrait se laisser tenter malgré lui, car la seule qui compte dans sa vie, c’est sa London. Hardy {Le Gollum} est pour lui un vieux fou, il ne cherche pas à être sympathique avec lui. Au contraire, il le traite comme un animal un peu gênant, et aimerait bien s’en débarrasser … Sinon, tous les rescapés du vol 603 sont ses ennemis. Son but est de tous les éliminer, jusqu’au dernier. Mais en attendant ce jour bienheureux, il joue avec eux et savoure tous leurs cris de terreur.
Other : A ses yeux, Israël {Chloé Moretz} n’est encore qu’une enfant. Et Fenner n’aime pas les enfants. Aussi, la première fois qu’il l’a rencontra, sans savoir qu’elle faisait partie du groupe des hostiles, il chercha à la tuer. Mais la fillette, plus rapide qu’il ne le pensait, réussit à s’enfuir et à rejoindre leur groupe, le narguant dès son retour, assise à côté de son grand frère adoptif, Karl {Jude Law}. Ce dernier lui en veut beaucoup de cette erreur et ne cesse de la lui rappeler, légèrement menaçant.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Mar 31 Déc - 12:15

❝Azazel N. VanDuncan❞ Feat Marilyn Manson ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Aza’ ✕ a déjà 28 piges ✕ était brigand, pseudo-scientifique✕ sur l'île, se dit dangereux, sauvage, mystérieux ✕ aime  par-dessus tout être tranquille, rigoler et la mort✕ personne ne le sait, mais il a toujours eu peur des grands espaces et ne supporte pas de voir l’horizon ✕ agit ainsi principalement car :  il a tout du parfait hostile, aucune pitié pour les autres...



© Paradise City


Mon passé avant de prendre l'avion : Azazel Nordon naquît un été de 1981 dans la ville de New York. Curieusement, ce jour là fut le jour de plus froid et le plus pluvieux de tout l’été. Il grandit dans une famille nombreuse de sept garçons. Le deuxième de la tribu nombreuse, ses parents passèrent son enfance à le maltraiter. A l’âge de 10 ans, Azazel fuit le domicile familial, suivant son grand frère Fenner, âgé de seulement 3 ans de plus que lui. Ils furent recueillis par un vieil homme surnommé Lord James, un brigand des rues depuis de nombreuses années, ils devinrent ses protégés et apprirent vite tous les tours. Le groupe s’agrandit de nombres de fripouilles. Mais un soir, lors d’une bagarre, Lord James mourut, tué par un des jeunes apprentis. Fenner, furieux, abat le garçon sur le coup. Azazel assista à la scène, traumatisé par la vision de son frère hanté par la haine et de celui qu’il aimait, par terre, mort. Il suivit son frère et ils rentrèrent soudainement chez leurs vrais parents. A peine entrés, son grand frère assassina leur père, leur mère et deux de leurs autres frères présents. Azazel assistait à toute la scène, impuissant. Pourtant, cette vision l’excitait, le rendait heureux. Il ne cherchait pas à retenir Fenner. Du haut de ses 15 ans, il admira son frère qui prit la tête du groupe de brigands. Mais un an plus tard, une belle jeune femme, London fit son apparition et Fenner la prit sous son aile comme Lord l’avait fait avec eux. Azazel ne le supporta pas, jaloux de cette relation. Fenner et London quittèrent la bande, les abandonnant. Un jour, Azazel finit par entendre dire que son frère avait un commerce avec sa femme dans la montagne. Il partit à leur rencontre, se cachant et finissant par s’incruster dans le vol en hélicoptère à la recherche des passagers du vol 603, sans que personne ne s’en rende compte…
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Il n’a pas pris le vol. Azazel voulait enfin retrouver son frère et se venger qu’il les est abandonné. Il y eut un orage et l’appareil perdu toutes commandes. Il vécu passivement le crash, caché dans le porte bagage, et ne vit rien jusqu’à ce que l’hélicoptère ne s’écrase au sol, sur l’île.
Vie après le crash : Azazel a retrouvé son frère sur l’île et aussitôt, il voulut s’en prendre à sa femme, London, mais Fenner la protégea. Pour le moment, il ne lui fait rien, mais si l’occasion arrivait de se venger de l’influence qu’elle a eu sur lui, il le fera sans hésiter… Pour aider son frère blessé, il l’aida à tuer les scientifiques, survivant au crash de l’hélico. London eut la brillante idée de le maquiller avec son frère d’un drôle de masque sur le visage pour rendre leurs apparitions et leurs interventions plus folles encore.

« MOI, JE SUIS MECHANT : ÇA VEUT DIRE QUE J'AI BESOIN DE LA SOUFFRANCE DES AUTRES POUR EXISTER. »

Relashionship’ :
Love : Azazel n’a pas de cœur semble-t-il.
Family :  Son grand frère, Fenner {Heath Ledger} est un modèle pour lui, même s’il lui en veut toujours de l’avoir abandonné il y a quelques années pour London, et surtout de chercher à partir sans lui. Les retrouvailles sur l’île ont été plutôt explosives, mais Fenner lui a promis que toutes les missions pour retrouver et éliminer les survivants seraient un véritable plaisir pour eux deux.
Friends :  Le jeune hostile s’est lié d’amitié avec Karl {Jude Law}, avec qui il se lance des défis. C’est à celui qui tuera le plus de personnes en un temps donné, par exemple …
Ex : Toutes ses exs ne sont plus en vie à l’heure qu’il est.
Hate : London {Helena Bonham Carter} est la femme de son frère. Il ne l’aime pas, l’accuse d’avoir changé son frère, et ne supporte pas qu’elle se permettre de lui donner des ordres. Il n’attend qu’une seule chose pour la faire taire : que son frère est le dos tourné. De plus, il y a également Olympe {Naomis Harris} qui l’agace à un point pas possible. Il ne sait pas comment il fait pour tenir en place avec elles deux. Mais tant pis, il passera ses nerfs sur un rescapés … Ou sur Hardy {Le Gollum}, le vieux fou, dont il aimerait bien se débarasser.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Mar 31 Déc - 12:50

❝Zomby Emerson D. Nestwood❞ Feat Rick Genest {Zombie Boy} ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Zomby ✕ a déjà 25 piges ✕ était membre d’un freak show canadien ✕ sur l'île, se dit susceptible, décalé, exclu de la société ✕ aime  par-dessus tout les tatouages, l’art et le jus d’orange✕ personne ne le sait, mais il n’arrive pas à comprendre ce qui fait peur dans ses tatouages … ✕ agit ainsi principalement car : puisqu’on s’obstine à lui dire qu’il est méchant, il a fini par le devenir réellement.



© made by swam


Mon passé avant de prendre l'avion : Emerson est né à Winnipeg, dans le Manitoba canadien. Aîné, il a une demi-sœur et un demi-frère, mais très tôt refuse de les considérer comme ses égaux. Il renie sa mère qui n’a pas l’air de comprendre le besoin artistique qu’il a de s’exprimer de toutes les façons possibles. Le tout commença par des scarifications sur les bras ou la poitrine, puis des piercings. Issu d’une famille divorcée, il n’arrive pas à s’insérer dans la société actuelle et a énormément de mal à s’intégrer quoiqu’il arrive. Il finit éventuellement par quitter la maison de sa mère en embarquant les 7 000 $ du pot de confiture pour se consacrer à sa passion : les tatouages. De là, il décide de montrer sa propre interprétation de la condition humaine : un corps humain en décomposition… De là lui vient son corps tatoué intégralement de l’abdomen et vers le haut. Il rejoint un freak show pour se faire de l’argent avant de trouver un but à sa vie…
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Emerson a pris le vol pour Tokyo un peu par hasard. Il avait récupéré assez d’argent dans le freak show pour pouvoir se payer un billet à travers l’Atlantique ou le Pacifique. Il s’est pointé à l’aéroport avec rien d’autre qu’un sac à dos en bandoulière, et a vu que le vol le plus tôt pour un autre continent était celui pour Tokyo. Il a donc décidé de le prendre pour tenter de trouver l’expression artistique sur un autre continent, puisque l’Amérique ne semblait pas vouloir de lui.
Vie après le crash : Emerson a fait peur. Il a toujours fait peur en réalité. A cause de ses tatouages qu’il considère comme une œuvre d’art, les survivants du crash ont vite refusé de lui accorder leur confiance – pourtant, ce n’est pas à cause de l’extérieur qu’il est forcément une mauvaise personne. Il n’a donc jamais trouvé le moyen de s’intégrer à la communauté des Survivants. Puis, le crash de l’hélicoptère. Et, la création du groupe des Hostiles. Il voit là l’opportunité pour pouvoir faire partager sa vision de l’art, l’art corporel et rejoint les rangs des autres refoulés de l’île. Il est surnommé Zomby, car il apparaît de nulle part et son visage tatoué en tête de mort rappelle à tout le monde un zombie. Lorsqu’il tue ou torture, il scarifie, brûle ou tatoue de façon primaire avec les moyens ancestraux, complètement hypnotisé par les arabesques artistiques qui s’immortalisent sur la chair. Une passion qui le dévore et qu’il doit absolument partager avec les autres. Emerson est devenu un zombie qui ne tue pas, il se suffit de laisser sa signature sur quiconque ose croiser son chemin. Une signature douloureuse et indélébile…

« IL N'Y A EN ART, NI PASSE, NI FUTUR. L'ART QUI N'EST PAS DANS LE PRESENT NE SERA JAMAIS. »

Relashionship’ :
Love : Il n'a jamais vraiment connu ça. Il y a bien eu des filles pourtant, des dizaines même, des un peu folles, un peu groupies, des un peu sado, qui partagèrent son lit rien de plus que le temps d'une nuit. Mais Emerson ne connaît pas l'amour. A quoi bon aimer si on ne l’est pas en retour ?
Family :  Ça fait longtemps qu'Emerson a mis le mot « famille » derrière lui. Son père n'était qu'un « abruti alcoolique » disait sa mère ; Emerson a vu son père quand il avait 4 ans, avant que sa mère le foute à la porte, il ne s'en souvient donc pas. Ensuite il a eu un beau-père mais il était genre parfait et Emerson ne l'a donc jamais aimé. Il ne trouva jamais le feeling avec ses petits demi-frères et sœurs, toute cette famille était trop « bien » pour lui, Emerson préféra fuir, s'isoler, faire ses propres choix, sa propre vie.
Friends :  Dans le fond, l’amitié, ce n’est pas pour lui. On peut seulement constater qu’il évite de martyriser ceux qui, comme lui, semble arborer sur leur corps l’art du tatouage. Sinon, il y a la jeune Israël {Chloé Moretz}, qui, avide de connaissances, n’a pas hésité un instant à lui demander comment il a fait pour faire tous ces tatouages. Avec les moyens du bord, il tente de lui apprendre les techniques, mais n’a toujours pas réussi à la convaincre d’en avoir un elle-même.
Ex : Quelques ex, quelques conquêtes, oui, mais jamais rien de bien durable …
Hate : La personne qui l’insupporte le plus sur l’île est sans nul doute Sydney {Lady Gaga}, qui semble passionnée par lui, mais qu’il ne trouve pas assez « impressionnante ». Sinon, il a remarqué que Minnesota {Katie Mcgrath} ne l’aime pas, et même s’il ne comprend pas pourquoi, il lui rend sa haine. Mais les vrais ennemis d’Emerson restent et resteront les survivants, tous ces gens qui le jugent en un seul regard, et plus globalement tous ceux qui l’on exclu.
Other : Kyliann {Kristopher or Jason Simmons} est surement le seul enfant de l’île à ne pas le craindre. Depuis leur rencontre, au bord du lac, le petit garçon est certes intrigué mais nullement effrayé par ces tatouages. Mais l’hostile ne tient pas à être vu en compagnie d’un gosse et s’éloigne dès qu’il le voit approcher.
Un jour, il a croisé Noreen {Rachel McAdams} dans la forêt et elle n'a pas semblé avoir peur de lui. Elle a tenté d'engager la conversation mais, évidemment, le tatoué s'est fait la malle aussi vite que possible. Depuis, il essaie de ne pas y repenser, mais il ne cesse de se dire que, peut-être, tout le monde ne le déteste pas autant qu'il peut le penser...


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Jeu 2 Jan - 14:01

❝Lysander K. Vaughn❞ Feat Joseph Morgan {alias Klaus dans TVD} ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Lyson ✕ a déjà 28 piges ✕ était dans des magouilles diverses et variées ✕ sur l'île, se dit narcissique, sociopathe, calculateur ✕ aime  par-dessus tout être son propre maitre, être avec son serpent et se sentit propre✕ personne ne le sait, mais il est persuadé que son python lui a parlé un jour ✕ agit ainsi principalement car :  il a son monde à lui, monde où il est le maître. Il a toujours su marchander et si on ne se plie pas à ses exigences, il sait comment en répondre..



© Queen G.


Mon passé avant de prendre l'avion : Le petit Lysander-Klaus est né à Alton dans le Missouri. Ses parents divorcèrent peu après sa naissance, il vécut donc chez son père la plupart du temps. Il avait ainsi deux modèles dans sa vie : son papa, artisan aux doigts d'or, et son grand frère Emrick, dont il marchait sur les traces. Mais Lysander était aussi un peu dans l'ombre de son frère, il était moins appliqué que lui, moins patient et il ne portait aussi aucun intérêt aux travaux de son père, ces nombreux jouets fabriqués-main de toutes sortes, qui remplissaient le quotidien des trois garçons Vaughn. Lysander était plus réservé et à dix ans, il avait tellement d'idée déjà en-tête : lui les jouets il trouvait ça inintéressants, pas assez "vivant" ; il fallait que ça bouge, et alors combien de fois le petit blondinet s'était-il retrouver à torturer des lézard ou apprivoiser des serpents. Il échappait souvent à la vigilance de son père et passer beaucoup de temps à l'extérieur. Et ce fut pire quand Mr Vaughn eut un cancer et s'éteignit en quelques mois. Lysander n'était qu'un ado, et il crut bon de compter sur son frère Emrick, mais celui-ci digéra très mal la disparition de leur père et il partit faire son affaire de son côté... Lysander lui en voulut beaucoup pendant des années. Il ne lui en dit rien, mais il n'en pensait pas moins. Lui il s'était toujours sentit exclue du duo que formaient Emrick et leur papa, et voilà qu'aujourd’hui il ne lui restait rien non plus. Lysander eut plusieurs boulots, des honnêtes comme des moins honnêtes, il fit beaucoup de voyages, il parcourut le monde. Le jeune homme n'avait jamais vraiment d'amis. Son seul compagnon : un python de trois mètre de longs qu'il emmène partout où il va. Il est le seul témoin de ses petites expériences farfelues... Quand Lysander a une idée en tête, il va jusqu'au bout, peu importe les moyens employés pour y arriver.
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Il avait entendu dire que son frère s'y rendait. Etrange qu'Emrick se mette lui-aussi à quitter l'Amérique. Alors Lysander l'a un peu suivi, et puis ce n'était pas la première qu'il se rendait au Japon, il y avait déjà fait quelques escales...
Vie après le crash : L'accident ne l'a pas trop perturbé à vrai dire ; au départ il était un peu sur les nerfs d'être coincé ici sans que personne ne se décide de venir les secourir. Mais ensuite il s'est lassé de tout ça, et notamment de tous ces rescapés meurtris qui l’agaçaient que par leur présence. Il s'est un peu écarté dans la jungle, se créant son propre petit confort. Heureusement il a encore son beau python Hyperion à ses côtés, mais il a trouvé d'autres créatures dans ce genre sur l'île. Soit il les apprivoise, soit il les mange - oh oui Lysander n'hésiterait pas à croquer un serpent à pleine dent pour se nourrir, rien que pour le plaisir de la chair. Il a des idées un peu farfelues, tout le monde l'a bien compris autour de lui. Pourtant Lysander a quand rejoint le groupe des Hostiles qui est nait sur l'île, et il est dû à s'attendre qu'on lui présente un minimum de respect ... Il n’a toujours pas retrouvé son frère et ne sait pas s’il est en vie.

« DIEU VAINCU DEVIENDRA SATAN, SATAN VAINQUEUR DEVIENDRA DIEU. »

Relashionship’ :
Love : Son cœur est bien trop fermé pour qu’il puisse imaginer l’ouvrir pour quelqu’un …
Family :  Il y a bien Emrick, son frère, mais il ne l’a pas revu depuis le crash. Est-il vivant ou mort ?
Friends :  Son meilleur ami reste sans nul doute Hyperion, son énorme python, qui ne le quitte pas et dont il a fait une arme redoutable pour ceux qui s’oppose à lui. Mais, de la race humaine, et parmi les hostiles, il y a Minnesota {Katie Mcgrath} avec qui il s’entend bien. Ils sont un peu « sex-friends », ils prennent du bon temps ensemble, mais sans engagement. Sinon, et d’une façon un peu inexpliquée, Lysander se sent obligé de veiller sur Stacïly {Claire Holt}, une amazone qu’il a adopté depuis le jour où il l’a empêcher de se noyer dans les marécages. Il la protège, comme un grand frère, et n’est jamais bien loin d’elle …
Ex : Il en a peut-être eu, des innocentes qui sont tombés sous son charme, mais quelle importance ?
Hate : Il ne supporte pas Noreen {Rachel McAdams}. Ils se sont rencontrés totalement par hasard et l’hostile a tout de suite compris qu’elle était très naïve, et bien trop gentille ; bref, tout ce qu’il hait. Il a commencé à lui raconter n’importe quoi, à s’inventer une vie et elle a été si crédule qu’elle a réussi à le surprendre. Depuis, il essaie de l’éviter mais, allez savoir pour quelle raison, elle retombe toujours sur son chemin. Alors il s’amuse avec elle, à lui faire croire qu’il est un gentil rescapé comme les autres ; jusqu’au jour où ce petit jeu ne l’amusera plus du tout et il faudra qu’il passe aux choses sérieuses…
Other : Il y a tout d’abord la jeune Jersey {Isabelle Fuhrman}, qui semble voir d’un très mauvais œil sa relation avec sa mère. Mais cela ne le dérange nullement : pourquoi craindrait-il la colère d’une gamine, toute hostile soit-elle ? De la même façon, Israël {Chloé Moretz} est une jeune hostile qui la vue sauver Stacïly. Elle ne cesse de lui rappeler qu’elle connait son petit secret, et qu’elle n’hésitera pas, un jour ou l’autre, à s’en servir contre lui. Mais pour le moment, il ne se préoccupe pas vraiment de cette menace … Peut-être jusqu’au jour où elle la mettra à exécution …


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Jeu 2 Jan - 23:08

❝Olympe T. Calypso❞ Feat Naomie Harris (alias Tia Dalma de POTC) ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Olympe ✕ a déjà environ 30 piges ✕ était inconnu, elle ne dévoile pas ce qu’elle était avant✕ sur l'île, se dit sauvage, mystérieuse, manipulatrice ✕ aime  par-dessus tout la solitude, la folie et  l’île✕ personne ne le sait, mais elle a elle-même saboté les machines du bateau de son père car elle était en colère contre lui ✕ agit ainsi principalement car :  ils sont aussi cruels qu’elle, et ça lui plait.



© Damned  


Mon passé avant de prendre l'avion : Olympe Toscane est venue au monde il y a une trentaine d’année, dans l’Etat du Mississipi, dans un famille très nombreuses. Petite dernière parmi quatorze enfants, elle s’est vite distinguée comme la protégée de son père. Mais pas de chance pour elle, M. Calypso est un explorateur qui voyage en mer au sein d’un grand équipage. La petite Olympe le voit très peu, et lorsqu’il revient après plusieurs mois, elle a à chaque fois du mal à le laisser repartir. Mais voilà que son père lui a promis une chose : le jour de ses 10 ans, il viendra la chercher et il la prendra avec lui pour effectuer un de ses voyage en bateau. Et ainsi, en grand manque de présence paternelle, Olympe ne va vivre que pour ça : pendant presque cinq longues années, elle se met à attendre ce dixième anniversaire, qu’enfin il l’emporte avec lui. Dans tout ça, la mère de la fillette est bien sûr contre cette idée, et finalement, ce jour tant attendu enfin arrivé, elle interdit à Olympe de suivre son père. Mais la petite fille sait qu’une promesse est une promesse, alors, le jour d’un nouveau départ de son père, elle se cache dans sa voiture, puis monte à bord du bateau. Elle était consciente que c’était mal d’être là, mais tant pis, elle voulait être avec son père. Pourtant, quand ce dernier remarqua sa présence, il abattit ses foudres sur elle. Olympe eut du mal à s’en remettre et elle se jura de détester son père jusqu’à la fin de ses jours ; un caprice de gamine ? peut-être pas, en effet Olympe du haut de ses dix ans, fut capable de se rendre dans la salle des commandes, et alors qu’ils étaient tous en plein milieu de l’océan Pacifique, elle se débrouilla pour faire des dommages énormes à certaines machines, qui entraîna de lourds problème sur le gros bateau. Celui-ci perdit toute commande et finit par s’immobiliser dans les eaux. Sans contact radio, les passagers tentèrent de réparer les dégâts, mais aucun moyen de remettre l’appareil en état de marche. En manque de provision, tous les naufragés furent obligés de quitter le bateau à bord d’un canot. Personne ne savait qu’Olympe était responsable de tout ce naufrage, et elle, elle restait juste boudeuse tandis que son père la serrait dans ses bras à bord de la petite barque. Mais une tempête s’en suit et le canot se mit à couler. Hermann Calypso refuse de laisser mourir sa fille et il va alors tout donner pour la sauver. Olympe et lui vont réussir à aller jusqu’à une plage d’une île qu’ils atteignent au bout de deux jours de nage. Mais le vieux Calypso est trop fatigué et il finit par pousser son dernier souffle sur cette côte. Et voilà Olympe seule sur cette île, sur laquelle elle va apprendre à grandir et ne plus avoir peur de rien...
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Olympe n’a pas pris l’avion, elle a subit un naufrage et est déjà sur l’île depuis une vingtaines d’année, où elle vit en parfaite autochtone, complètement seule.
Vie après le crash : Olympe a sa vie maintenant sur l’île. Elle a ses habitudes de chasse, de pêche et elle connaît même tous les endroits les plus cachés de cette terre. Elle connaît l’île sur le bout des doigts et ne connaît à vrai dire rien d’autre qu’elle. En réalité, la solitude l’a fait perdre la tête et elle ne se méfie de rien, sauf que ce qu’elle ne connaît plus : la civilisation ; en effet, lorsque le vol 603 s’écrase sur l’île, Olympe se cache au fond de la forêt et jamais elle n’osera se montrer à l’un des rescapés. Par manque de chance, il y a quelques mois, un autre petit groupe de personnes en vinrent à découvrir son lieu de vie. Ils se disputèrent d’abord, mais finalement, ils concluent à un même but : s’en prendre aux rescapés. Olympe comprend vite que le clan auquel elle vient de se joindre est une bande de tueurs sans limite, mais elle sait qu’elle peut être aussi méchante qu’eux. Le courant passe bien et même si elle compte ne rien leur dire sur sa vie passée, gardant tout le mystère, elle leur apporte son aide. Avec ses nouveaux amis, elle compte bien reprendre les choses en main et récupérer son île.

« LA MORT EST UNE JOURNEE QUI MERITE D’ETRE VECUE. »

Relashionship’ :
Love : Olympe n’a jamais connu l’amour, si ce n’est cela qu’elle portait à son père. Mais suite à sa mort, la solitude qu’elle a connue pendant des années l’ont rendu folle, et elle n’a plus aucune notion de l’amour. Il y a cependant le grand Fenner {Heath Ledger} qu’elle entrainerait bien dans ses filets, mais il y a le risque de s’attirer les foudres de sa femme … Tiendra-t-elle compte de cette présence gênante ou passera-t-elle outre ?
Family :  On pourrait presque dire que le vieil Hardy {Le Gollum} a pris la place d’un grand frère, voire même d’un père pour elle, pendant toutes ses années. Il a pris soin d’elle, et il veille encore sur elle. Elle a confiance en lui, mais que se passerait-il si elle apprenait que c’est lui qui a tué son père ?
Friends :  Tous les hostiles sont ses nouveaux compagnons. Il y a Azazel {Marilyn Manson}, par exemple, qui comme elle a un fort caractère, ce qui enclenche parfois des disputes entre eux. Mais elle ne lui en tient pas rigueur, puisque les hostiles sont comme sa nouvelle famille, elle pourrait presque le considérer comme un frère … Et il y a Karl {Jude Law}, à qui elle montre les moindres recoins de l’île, l’accompagnant dans ses expéditions pour traquer et tuer les rescapés …
Ex : Qui aurait-elle pu aimer pendant toutes ses années solitaires ?
Hate : Il y a London {Helena Bonham Carter} qui, même si elle ne dit rien, n’apprécie pas du tout qu’elle tourne autour de son mari. Entre elles, c’est un peu la guerre froide.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Jeu 2 Jan - 23:55

❝Tennessee S. Romanova❞ Feat Amy Lee {alias Evanescence} ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Ten’ ✕ a déjà 28 piges ✕ était thanatopractrice ✕ sur l'île, se dit discrète, morbide, ensorcelante ✕ aime par-dessus tout son fils, les flammes et la destruction✕ personne ne le sait, mais elle s’en veut énormément de la mort de ses parents ✕ agit ainsi principalement car : elle est hostile, tout simplement, ça résume tout.



© sunlight


Mon passé avant de prendre l'avion : Tennessee Sierra a vu le jour dans la famille Romanova une journée d’hiver, à la mi-janvier 1982, près de la ville de Memphis. Petite brune sage et rigolote, fille unique, elle a dès le premier jour comblé ses parents. Elle était du genre assez réservé à l’école, malgré les encouragements de son père et sa mère, mais sa timidité la gagnait toujours quand elle était en public. Cependant, elle faisait tous les efforts du monde pour se faire des amis, parce qu’elle était avant tout une fillette obéissante et souriante. Mais plus les années passent, plus les choses ne s’arrangent pas. Tennessee est surnommée la “petite boule” par ses camarades. Il est vrai qu’elle n’était pas une enfant toute fine et très gourmande, mais comme sa maman le lui répétait sans cesse « tu n’es pas une petite boule, tu es comme il faut, tu es toi et puis c’est tout ». Ses parents lui portaient un amour inconditionnel, et pour Tennessee au fond c’est tout ce qui comptait et la rendait heureuse. Mais alors qu’elle n’avait que 14 ans, un accident se produit. Alors que la jeune Tennessee voulait aider un soir en faisant à manger, elle laisse malencontreusement le gaz de la cuisinière allumée, et en quelques minutes, la maison s’embrase. Le père de Tenny’ l’aide à sortir dehors, mais il retourne dans les flammes pour secourir sa femme, mais jamais Tennessee ne le verra ressortir, ni sa mère... C’est un drame pour la jeune fille. En une soirée, elle se retrouve orpheline, seule au monde. En plus, elle se reproche la mort de ses parents, elle sait qu’elle est responsable, et peu importe ce que lui répèteront sans cesse les nombreuses psychiatres qu’elle va être obligée de consulter, rien ne lui fait changer d’avis, rien ne la console. La petite adolescente est placée en foyer d’accueil, mais plus jamais un sourire ne sera visible sur ses lèvres. Elle n’a plus aucune raison d’être joyeuse ou d’au moins faire des efforts. Elle se renferme profondément sur elle, elle passe de familles en familles, change d’écoles, mais à chaque fois, elle n’est qu’une fille sans importance, triste, effrayante et mise à l’écart. Elle prend un style un peu gothique, une vraie ado qui broie du noir. Et puis elle fait des bêtises, se rebelle, se fait des piercings toute seule et fugue même. A 17 ans, elle met les voiles pour de bon et part s’installer à new York. Là-bas, elle continue ses études, dans son éternel calvaire. Finalement, elle devient thanatopractrice, ou plus couramment "croque-mort". Un métier qu’elle exerce seule pendant plusieurs années, en paix, et qui la rapproche de la mort, chose qui la fascine assez à vrai dire.
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? A 26 ans, Tennessee a un accident de voiture, elle tombe dans le coma pendant un mois et est persuadé d’avoir revu ses parents durant ce temps. Elle veut tout reprendre à zéro, elle veut tout changer chez elle et s’envole alors pour le Japon dans les plus brefs délais.
Vie après le crash : Au départ, juste après le crash, elle était assez chamboulé, mais bon les cadavres, la mort, ça ne lui faisait pas si peur. Alors elle s’en remet vite et se dit que ce crash est juste le destin Ici, personne ne la connaît, elle peut se faire une nouvelle vie, se faire passer pour quelqu’un de bien, dont on ignore ce passé qui la hante. Mais malheureusement pour elle, triste sort, elle ne trouve pas sa place parmi les rescapés. Elle se sent invisible, rejetée et son apparence de jeune femme renfermée et lugubre reprends vite le dessus. Et puis s’écrasent sur l’île les Hostiles. Des fous furieux digues du mal et de la mort. Tennessee n’en a pas peur, au contraire, elle a l’impression d’être bien vivante à leurs yeux. Et c’est ainsi que depuis plusieurs mois, elle joue à des jeux malsains en leur compagnie... Elle a rencontré Wolf, qui deviendra son compagnon, et avec qui elle aura un fils, Fenrir qui, selon certains, serait le Bébé du Bien … Mais elle protège son « louveteau » envers et contre tout.

« ÇA N’A JAMAIS EXISTE ET ÇA N’EXISTERA JAMAIS. »

Relashionship’ :
Love : Il n’y a que Wolf {Olivier Goodwill} dans son cœur. Déjà, quand il n’arrivait pas à marcher, elle faisait partie de ceux qui le soutenaient. Il la remarqué, et grâce à lui, elle a l’impression d’exister. Ensemble, ils ont eu un enfant, un joli enfant.
Family : Il y a d’abord Fenrir {Brandon ou Mason Joan Hart}, son bébé, son louveteau, son protégé. Elle ne laissera personne lui faire du mal, même si certains le voient comme le bébé du Bien. C’est son enfant, le fils de son Wolf, elle l’aime et pourrait mourir pour lui. Sinon, il y a Karl {Jude Law} qui est un peu son frère de cœur. Et enfin, il y a London {Helena Bonham Carter}, qui est sa mère adoptive sur l’île. Elles n’ont que peu d’années de différence, mais Ten’ retrouve en elle les traits de sa mère et l’amour que celle-ci avait pour son mari. Ten’ a trouvé un modèle, une confidente, en London.
Friends : Si tous les hostiles sont importants pour elle, les femmes du clan le sont encore plus. Elles sont ses amies, elle en est certaine, et elle aime quand elles sont réunies dans la grotte, à rire sauvagement, sans limite. Il y a aussi la jeune Israël, que Ten’ aime bien. Souvent, lorsqu’elle doit s’absenter, elle lui confie Fenrir. Elle sait que l’adolescente aime beaucoup son bébé, et sait qu’elle le protégera envers et contre tout.
Ex : Elle n’a jamais eu de vraies relations sérieuses avec un garçon, avant Wolf, juste de grosses erreurs sous l’emprise de la drogue, qu’elle s’efforce d’oublier …
Hate : Elle en veut au monde entier, pour lui avoir enlevé ses parents, avoir gâché son enfance, l’avoir fait loupé son adolescence. Elle est adulte, maintenant, mais elle éprouve une grande haine pour les gens, elle veut se venger du mal et de la honte qu’elle a ressenti toute sa vie.
Other : Hardy {Le Gollum} s’obstine à croire que son fils est l’enfant du Bien. Mais elle refuse d’y croire et veille particulièrement lorsqu’il est présent à ce que nul ne s’approche de son fils.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Ven 3 Jan - 16:07

❝London N. VanDuncan ❞ Feat Helena Bonham Carter (alias Bellatrix Lestrange) ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de London ✕ a déjà 29 piges ✕ était pseudo-vendeuse dans une boutique de souvenirs ✕ sur l'île, se dit capricieuse, impulsive, caractérielle ✕ aime par-dessus tout faire peur, s’amuser avec la vie des gens et le jus de pomme✕ personne ne le sait, mais elle a elle-même tué sa mère quand elle avait 17 ans ✕ agit ainsi principalement car : elle aime la souffrance des autres .



© Arté


Mon passé avant de prendre l'avion : London Neeranda est née un soir d’octobre, le soir d’Halloween. C’est dans ce métro de Londres, au milieu des badauds et à même le sol que la fillette poussa son premier cri. Pas très gai comme début et la suite l’est encore moins : sa mère l’abandonna. Elle la laissa là, et on l’emmena à l’orphelinat et on lui trouva un prénom. London. Comme la ville de sa naissance. Peu de temps après l’arrivée du bébé à l’orphelinat, sa mère se présenta et put alors mettre un nom sur ce bébé. London grandit, principalement à l’orphelinat, où n’avait pas d’amis, elle était dans son monde. Aussi, elle se battait souvent avec ses camarades. Eux la surnommaient « La folle » ou « La tarée ». Et London passa beaucoup de temps à l’orphelinat, elle y passa 16 ans de sa vie. Puis un jour, sa mère fut gravement malade, et sachant qu’elle allait mourir, elle voulut avoir sa fille au près d’elle pour ses derniers mois de vie. Seulement, London ne lui avait pas pardonné de et pendant de longs mois encore, London se contenta de regarder sa mère mourir à petit feu. L’adolescente n’avait pas de vie. Alors, un jour, elle en eut marre. Elle s’approcha du lit de sa mère, en sifflotant, un sourire enfantin sur le visage. Et là, elle l’étouffa. La jeune femme de 17 ans partit ainsi pour New York. Elle voulait recommencer une nouvelle vie là-bas. Seulement, sans argent, et sans famille, elle se retrouve perdue, et un jour, elle rencontre un homme, Fenner. Il était le chef d’une bande de brigands. Fenner quitta alors sa bande, et avec London, ils parcoururent le pays. C’est l’amour fou, ils se marient et deviennent tout aussi criminels l’un que l’autre. Ils ouvrent une petite boutique de souvenirs, dans la montagne. Derrière, ils ont un hangar à hélicoptère, et ils proposent aux touristes des balades gratuites en hélico. Et là, Fenner et London prenaient un malin plaisir à les perdre dans la forêt.
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? London n’a pas pris l’avion. Elle est venue ici en hélicoptère, accompagnée par son mari et des scientifiques à la recherche d’une soit-distante île et de rescapés possibles... Puis pendant le crash de l’hélico, London n’est pas du tout inquiète. Elle n’a pas peur. Elle n’a jamais peur quand son mari est à ses côtés.
Vie après le crash : Tout ne s’est passé pas comme prévu. Ils sont un peu tous blessés et London espère que Fenner va se remettre très vie de sa blessure, elle s’occupe de son mari, elle le soigne, et lui confectionne son maquillage.. Puis il y a aussi Azazel qui apparaît ; il était apparemment à bord de l’hélicoptère, et il va les aider à tuer tous les scientifiques présents. Elle aime faire peur, elle aime s’amuser avec la vie des gens. Souvent, elle se promène dans la forêt, la nuit, et sa silhouette boiteuse, avec les cheveux en bataille apparaît dans tous les cauchemars des enfants et effraie les adultes. Son rire diabolique résonne dans la forêt le soir...

« INTRODUIRE UNE GOUTTE D’ANARCHIE, DERANGER L’ORDRE ETABLI ET TOUT DEVIENT BRUTALEMENT ... CHAOTIQUE ... »

Relashionship’ :
Love : Fenner {Heath Ledger} est son mari, elle ferait tout pour lui. Il est la seule personne qu’elle aime, la seule qu’elle peut supporter durablement. Elle disait toujours qu’elle le suivrait au bout du monde s’il le fallait, et la voilà maintenant sur cette île perdue au milieu du Pacifique, pour lui. Avec lui, elle n’a peur de rien, et elle est sûre qu’ensemble, ils sont invincibles.
Family : Orpheline de père depuis sa naissance, orpheline de mère depuis qu’elle l’a tuée à 17 ans, sans frère ni sœur, on pourrait presque dire qu’elle n’a aucune famille. Il y a Fenner, et son beau-frère, Azazel {Marilyn Manson}, qu’elle supporte sans l’apprécier. Il se mêle de ce qui ne le regarde pas, et si elle le pouvait, London n’hésiterait pas à se débarrasser de lui … Sinon, on peut dire que Tennessee {Amy Lee} est comme une fille pour elle, malgré le maigre écart d’âge. Elle la conseille, et se sent très fière de se sentir un peu « grand-mère » envers le petit Fenrir {Brandon ou Mason Joan Hart}, malgré ce que certains pensent de l’enfant.
Friends : Pas d’amis, pas de traitres, ainsi considère-t-elle l’amitié. Elle fait cependant une exception pour les hostiles.
Ex : Personne.
Hate : Elle n’aime pas beaucoup la sorte de folle qui vit sur l’île depuis longtemps, [b)Olympe[/b] {Naomie Harris}, qui s’est joint à eux et ne cesse de tourner autour de Fenner. London ne le montre pas, mais cela l’énerve à un point pas possible. Sinon, tous les habitants de l’île sont ses ennemis. Trop heureux, trop tranquilles, cela ne lui plait pas.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Ven 3 Jan - 16:34

❝Minnesota H. Blackwell ❞ Feat Katie Mcgrath {alias Morgana de Merlin} ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Minou ✕ a déjà 29 piges ✕ était mère au foyer ✕ sur l'île, se dit froide, meurtrie, méprisante ✕ aime par-dessus tout son fils, la vengeance et le ciel bleu✕ personne ne le sait, mais elle est sujette aux crises d’angoisse ✕ agit ainsi principalement car : elle veut prendre sa revanche sur le monde qui ne lui a envoyé que des malheurs.



© Hollow Bastion


Mon passé avant de prendre l'avion : Minnesota a vu le jour au milieu de l'hiver 1982, sous le nom d'Harlie Blackwell. Elle vivait non loin de Saskatoon, à l'Ouest du Canada, avec son père, sa mère, puis Charlyn sa soeur de deux ans de moins qu'elle. Harlie et Charlyn était énormément proches, jamais elles ne se disputaient, on aurait cru des jumelles. Mais triste sort pour les fillettes, elles n'eurent pas une enfance des plus belles. Ca commença quand leur père perdit son travail, et qu'il s'enfonça dans l'alcool. Mme Blackwell ne s'entendait plus avec son mari et elle foutu le camps, laissant ses deux filles entre les mains de leur père. Ainsi Harlie a grandi jusqu'à l'adolescence, avec son père ivrogne à la maison. A 15 ans, elle tomba enceinte d'un garçon de son école, mais elle dissimula sa grossesse à tout le monde, sauf à sa sœur. Elle eut une petite fille Jersey qu'elle plaça à l'adoption et elle tourna la page sur cette histoire... Quant à leur père, il commença à lever la main sur elle, et surtout sur Charlyn, alors Harlie se rebella. A même pas 17 ans, elle prit sa soeur sous le bras et elle partirent directement vers les Etats-Unis, là où leur mère s'était installée et avait obtenu son visa. Les deux jeunes filles rêvaient grand, elle pensait reformait une famille et démarrer une nouvelle vie. Mais leur mère était remariée, avec de nouveaux jeunes enfants, en gros pas de place pour les deux demoiselles Blackwell. La jolie Charlyn gardait l'espoir et empêchait toujours Harlie de s'emporter, sauf que cette dernière commençait à avoir trop d'haine en elle, elle n'était qu'une ado et avait déjà traversé trop d'épreuves pur son âge. Pendant quelques mois, ça ne dérapa pas, et le jeune filles enchainèrent les petits boulots à New York. Mais elles finirent par recevoir un papier qui les obligeait à retourner au Canada. C'est Harlie qui prit directement l'initiative de se marier au premier venu, pour obtenir son visa. Charlyn fit de même. Mais à cause de ça, les jeunes femmes furent séparées. Enfin, à 20 ans, entretenue par un mari sympathique, Harlie ne s'en sortait pas si mal. Elle tomba même enceinte et donna naissance un petit garçon Nohé, qu'elle était en âge de garder à présent. Pendant trois ans, ce fut merveilleux. Harlie voulait offrir à Nohé l'enfance qu'elle avait manqué par l'absence de sa propre mère... Mais ensuite tout s'enchaina : elle découvrit que son mari la trompait, elle demanda la divorce, et en fait vu qu'elle n'avait pas de travail, elle perdit la garde de son fils et en fut séparé. Elle voulut tout faire pour le récupérer, en vain. Ce fut une grosse descente aux enfers. Heureusement, sa soeur, qu'elle n'avait pas vu depuis plusieurs années, débarqua à NY ; celle-ci avait retrouvé la trace de la fille d'Harlie, dans un orphelinat du nord du Canada. Elles s'occupèrent donc des formalités et elles firent venir aux Etat-Unis la jeune Jersey, âgée désormais de 8 ans. Harlie compensa, par ces retrouvailles, la perte de son fils. Et même si le contact ne fut pas tout de suite bon avec sa fille, Harlie y voyait une nouvelle lueur dans sa vie...
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? Charlyn voulait aider Harlie à remonter la pente, et ça commença par un billet d'avion direction le Japon. Elles ne savaient pas pour combien de temps elles y allaient, mais après avoir perdu son fils et retrouvé sa fille, Harlie avait besoin de démarrer une nouvelle vie.
Vie après le crash : Sur l'île se fut pas simple. Harlie avait encore l'amertume de ne plus voir son fils Nohé, et ça empira quand elle comprit qu'ils étaient tous coincés ici, pour longtemps, elle avait l'impression que jamais plus elle ne reverrait son petit bonhomme... Pendant près de deux ans, elle fut très isolée, vivant avec sa fille et sa soeur dans leur coin, avec une cabane reculée dans la forêt ; jamais elles n'adressèrent la parole aux autres rescapés, même pas sûr qu'ils connaissaient leur existence. Sauf qu'une nuit, un des Hostiles trouva leur cachette, il entra dans leur cabane et il les agressa. Harlie fut ensuite assommer et quand elle se réveilla, elle retrouva sa chère soeur, le corps inerte, morte. Oh ce fut dur de s'en remettre, elle ne s'en même pas encore remise. Mais assez de s’apitoyer sur le triste sort qu'elle a vécu toute sa vie, il y avait toujours sa petite Jersey à s'occuper. Et maintenant que Charlyn n'était plus là pour contrôler sa haine, Harlie allait jouait son propre jeu. Elle ne se souvenait pas du visage de leur agresseur, mais elle avait le goût de la vengeance. C'est ainsi qu'avec sa fille, elle finit par aller rejoindre le groupe des Hostiles, sous le nom de Minnesota. Elle fit ses preuves parmi eux, et bientôt elle était l'une d'eux. Finalement, elle avait l'impression de protéger plus Jersey en étant toutes les deux du côté des Hostiles, plutôt qu'en les fuyant. Et avec les mois, elle s'est fait à l'idée d'être parmi eux, et elle aime leur mode de vie, elle extériorise un peu sa colère. Mais ça n'empêche pas que le jour où elle découvrira qui de son groupe a tué sa soeur, elle lui fera la peau...

« LE PARADIS EST LE PLUS COURT CHEMIN VERS L'ENFER. »

Relashionship’ :
Love : Minnesota pensait avoir trouvé l'amour lorsqu'elle s'est mariée à vingt ans. Mais en fait ça n'a duré que trois ans et il a détruit sa vie, jamais elle ne se laissera avoir à nouveau.
Family : Il y a Charlyn, sa sœur, tuée sur l’île il y a maintenant presque un an sur l’île, par un hostile. Elles s’adoraient, et Minnesota s’est promis de venger sa cadette. Il y a aussi son petit garçon, Nohé, resté avec son père sur le continent. Minnesota se demande si, quand elle le reverra, il se souviendra d’elle … Et enfin, il y a Jersey {Isabelle Fuhrman}, sa grande fille qu’elle avait abandonné à la naissance, mais qu’elle a récupéré peu avant le crash. La situation est parfois encore difficile, mais la situation les rapproche de plus en plus.
Friends : Les hostiles l’ont bien intégrés. Il y a Lysander {Joseph Morgan} avec qui elle s’entend bien. Ils sont un peu « sex-friends », ils prennent du bon temps ensemble, sans aucun engagement. Et si elle sent que sa fille n’approuve pas cette relation, elle ne s’en préoccupe pas. Sinon, il y a Israël {Chloé Mortez}, qui est la meilleure amie de sa fille. Minnesota voit cette amitié d’un bon œil, il est bon pour sa fille d’être avec quelqu’un de son âge.
Hate : Elle n’aime pas et cherche à éviter Zomby {Rick Genest}, sans vraiment savoir d’où lui vient cette animosité. Plus globalement, elle déteste le monde entier, et abat sa vengeance, au hasard, sur les rescapés.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: les hostiles (2014) Ven 3 Jan - 16:59

❝Jersey-Michigan C. Blackwell❞ Feat Isabelle Fuhrman {alias Esther / Clove de HG} ;
LIBRE PRIS

se présente sous le nom de Jersy✕ a déjà 14 piges ✕ était écolière✕ sur l'île, se dit têtue, insouciante, caractérielle ✕ aime par-dessus tout dormir, tout simplement✕ personne ne le sait, mais elle a compris que faire des caprices était la meilleure façon pour qu’on la laisse tranquille ✕ agit ainsi principalement car : elle a suivit sa mère et a trouvé son compte dans ce groupe.



© TI


Mon passé avant de prendre l'avion : Jersey est née en novembre 1997 à Saskatoon au Canada. Sa mère était une adolescente de 15 ans qui accoucha dans le plus grand secret et plaça la petite Jersy à l'adoption. Ainsi, pendant les six premières années de sa vie, la fillette est passée de famille d'accueil en famille d'accueil. Mais elle avait un tempérament colérique et n'écoutait rien de ce qu'on lui disait, elle était du genre à piquer des crises, à faire des caprices et ça devenait ingérable. A un tel point qu'elle termina à l’orphelinat, et elle y passa près de trois ans sans qu'un seul couple ne veuille l'adopter. Mais Jersey s'en moquait, quand elle était à l'orphelinat, elle était sage comme une image, discrète, appliquée, souriante. Mais si on la plaçait avec de nouveaux parents, elle leur aurait fait vivre l'enfer. Puis, quand elle eut 9 ans, elle fut contactée par une dénommée Charlyn Blackwell qui disait être sa tante. Ainsi Jersey fut adoptée et il quitta le Canada, direction New York. Là-bas, elle fut en fait reçue par sa mère biologique, Harlie Blackwell. Celle-ci sortait d'un divorce qui l'avait séparée de son fils Nohé, et maintenant elle était prête à élever Jersey. Charlyn et Harlie étaient des sœurs qui semblaient en avoir bavé dans leur vie, des femmes sympathiques et fortes, et même si sur le coup Jersey en voulait beaucoup à sa mère de l'avoir abandonnée, elle commençait à se dire qu'elles se ressemblaient un peu...
Pourquoi ai-je pris ce vol pour Tokyo ? La tante de Jersy voulait aider Harlie à remonter la pente et à démarrer une nouvelle vie avec Jersey. Ca commença par un billet d'avion direction le Japon. Elles ne savaient pas pour combien de temps elles y allaient toutes les trois, mais Jersey, sous son air toujours mécontente, était quand même ravie de voir ce qui l'attendait.
Vie après le crash : Sur l'île ce fut étrange. Jersey était un peu jeune et mit plusieurs mois pour comprendre qu'ils étaient en fait tous coincés ici, pour de bon. Pendant près de un an, elle fut très isolée avec sa mère et sa tante, vivant dans une cabane reculée dans la forêt ; jamais Jersey n'eut le droit d'adresser la parole aux autres rescapés, même pas sûr qu'ils connaissaient son existence. Sauf qu'une nuit, un des Hostiles de l'île trouva leur cachette, il entra dans la cabane et il frappa. Jersey cria de toutes ses forces, elle se débattit, mais elle ne vit rien de celui qui l'avait attaqué. Elle en sortit avec quelques coups, mais surement rien de grave comparé à sa tante Charlyn, laissée inerte, morte. Mais Jersey ne versa aucune larme. Elle n'était pas du genre à pleurer. Elle se rapprocha plutôt de sa mère, qu'elle était prête à soutenir. Puis Harlie eut une idée perverse : rejoindre les Hostiles, trouver le meurtrier de Charlyn et se venger. Jersey ne mesurait pas l'ampleur de la situation, et elle suivit juste sa mère parmi les Hostiles. Au final, elle oublia ces histoires de vengeance et elle continua juste à grandir parmi ce clan, s'endurcissant davantage, elle devint une jeune fille que rien n'effraie, qui ose tout et qui a appris à rire plutôt que pleurer quand elle a mal...

« PUISSE LE SORT VOUS ETRE FAVORABLE. »

Relashionship’ :
Love : Jersey n'a jamais eu d'amoureux, ni à l'école, ni à l'orphelinat, ni sur l'île. Il faut dire qu'elle n'a pas rencontré de garçon de son âge sur cette île. Enfin qu'importe l'âge, Jersey est très apte à séduire un homme adulte, surtout si c'est un rescapé à embrouiller.
Family : Il y a sa mère, Harlie {Katie Mcgrath}, qui l’avait abandonnée à la naissance, mais qui l’a retrouvée un peu avant le crash. Avec le temps, elles deviennent de plus en plus proches, et Jersey reste la seule à avoir le droit de l’appeler encore par son vrai prénom plutôt que « Minnesota ». Au début, il y avait aussi Charlyn, sa tante, qu’elle préférait même à sa mère. Mais elle a été tuée sur l’île il y a presque un an. Il parait aussi qu’elle a un demi petit-frère, Nohé, resté sur le continent. Elle ne l’a jamais vu, mais elle sait qu’elle lui tordrait le cou si elle le croisait !
Friends : Pour la première fois de sa vie, Jersey peut se vanter d’avoir une meilleure amie, au sein des hostiles. Il s’agit d’Israël {Chloé Moretz} avec qui elle partage beaucoup de choses en commun. Ensemble, elles vont parfois s’amuser à traumatiser les enfants de l’île.
Hate : Lysander {Joseph Morgan} est bien trop proche de sa mère à son gout. Elle le déteste purement et simplement et fera tout pour séparer sa mère de cet homme. Sinon, elle porte une haine contre à peu près le monde entier, en particulier les adultes. Elle aime faire peur aux enfants qui ont une vie simple et heureuse.
Other : Coban {Alexander Skarsgård} l’agace, toujours à lui faire des remontrances, mais ce n’est pas lui qui va lui donner des ordres !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: les hostiles (2014)

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: essai 3 catégorie-